21ème Salon du livre de Bondues et Salon du Polar de Lens

Quel dur week-end que ce week-end du 23 et 24 mars 2019 !

En effet, deux salons majeurs étaient organisés sur cette même période : celui du Polar de Lens (62) et celui du livre de Bondues (59).

Commençons donc notre tournée des salons !

Samedi après-midi, nous nous dirigeons Salle Bertinchamps de Lens : le salon du Polar Lens. Les portes s’ouvraient de 10h à 18h. On y attendait une soixantaine d’auteurs de la région et d’ailleurs avec quelques têtes d’affiche : Franck Thilliez, Sire Cédric, Claire Favan, Carine Giebel, Niko Tackian…

On passe les portes de ce halle de sports après contrôle des sacs. Un service de sécurité a été prévu en prévention de l’affluence. Un accueil était à disposition ainsi que des WC publics. (Bah oui, je suis une fille!).

Sur la droite, la caisse. Le Furet du Nord, sponsor et partenaire, tenait la caisse. Vous déambuliez de stand en stand et un seul règlement à la fin de votre parcours. Je vous avoue que j’aurais préféré un partenariat avec une librairie indépendante…

Sur la gauche, vous trouviez les stands partenaires tels que TADAO, la médiathèque Cousin ou encore la bibliothèque municipale.

Le stand « commercial » qui m’a le plus marqué est celui de la Police Nationale. Forcément dans l’ambiance du polar, les forces de l’ordre étaient en opération séduction. Très instructif.

20190323_1525576371450777692998498.jpg

Scène de crime fictive pour nos apprentis enquêteurs.

Passons au vif du sujet.

De larges allées permettaient de circuler aisément. Les auteurs en rang d’oignons n’attendaient que nous.

Facilement repérable aux fils d’attentes, on remarque les héros du moment.

Impossible de s’approcher de monsieur Franck Thilliez. Trente personnes attendaient patiemment d’échanger avec lui, une photo ou encore une dédicace. Tant pis, je le verrai une fois prochaine. (N’hésitez pas à consulter l’entretien qu’il nous avait accordé : Interview exclusive du maître du polar : Franck THILLIEZ).

Je vous confie que je ne suis pas venue pour lui mais pour Niko Tackian !!! Chose promue, chose due : le voilà !

20190323_1528467527595890647775555.jpg

Il est charmant ! C’est un véritable paradoxe : homme de terrain et en même temps homme de lettre, d’un calme olympien qui contraste avec ses tatouages et grosses bagues. Fascinant.. Il pose des questions et s’intéresse à son lectorat. Nous avons discuté sur ses romans, son parcours et ses mois à venir où il va être très occupé. Il se souvenait de notre interview (Le nouveau poids lourd du thriller : Niko TACKIAN). Oui, oui, on a la classe. Il attend notre retour sur Avalanche Hôtel. Nous n’hésiterons pas à lui communiquer.

Ma mission accomplie et avec un roman à découvrir, je finis ma visite rapidement.

20190323_1534453015038157555348298.jpg

Claire Favan en dédicace.

Je ne me suis pas arrêtée chez madame Favan car je la boude. Elle avait validé une interview avec Au fil des mots et au moment de passer à l’action, plus de nouvelles. Certes, nous sommes amateures. Certes, nous n’avons rien à lui apporter. Certes, elle est très occupée. Cependant, ce n’est pas très correct. Passons.

Sire Cédric, le nouveau chouchou des lecteurs, très entouré. Karine Giebel, également très demandée, était très occupée en dédicace. Il fallait patienter pour s’approcher de ces deux auteurs.

20190323_1533377909394548143657268.jpg

Petit souvenir de jeunesse en passant au stand de Jacques Pradel. Les anciens me comprendront.

Etape une achevée. Ce salon était sympathique et bien disposé avec beaucoup de visiteurs.

Dimanche Matin, salon du livre de Bondues :

Tapis rouge déployé pour accueillir les lecteurs, cela fait plaisir d’être reconnue à sa juste valeur 😉

Comme l’évènement prévoyait 15 000 visiteurs, un service d’ordre était à l’entrée. Des hôtesse d’accueil nous attendaient pour distribuer des flyers et des chapeaux Spirou en carton. Les portes ouvraient le samedi 23 mars de 9h à 19h30 et le dimanche 24 mars de 9h30 à 18h30. Et, toujours des WC à disposition.

Le salon annonçait soixante-quatre Auteurs. Cependant, des désistements étaient publiés au fur et à mesure sur la page Facebook du salon.

Niveau organisation, la salle était divisée comme l’année précédente en plusieurs parties : d’un côté la jeunesse, la petite enfance, de l’autre le format poche avec encore et toujours le Furet du Nord, un côté dédicace et de l’autre, les petites maisons d’éditions et auto-édités (plan). Vous trouviez également un coin forum et café-librairie. Les couloirs étaient larges pour éviter des passages encombrés. L’espace Poher est très grand et aéré. Des points restaurations partenaires étaient présentés sur le site du salon : se restaurer à Bondues

La BD et le manga avait la part belle.

Sachant que la librairie Cap Nord d’Arras proposait ce même jour un salon interne de dédicaces, il était plus judicieux pour les fans d’être sur Arras. Toutes les infos sur leur page Cap Nord Facebook

20190324_1119436512478822638507235.jpg

La présence de nos chouchous!

On peut jouer ensemble à « Où est Charlie? « . Alors où est Franck Thilliez sur la photo ? Où est Niko Tackian ? Où est Stephen King ?

Je rebondis sur le « où est Charlie ? » car ce salon proposait dans l’espace jeunesse un jeu de piste pour retrouver Charlie. Un jeune homme grimé en Charlie attendait qu’on le retrouve. Devinez quoi ?J’ai gagné !

Du côté de jeunesse :

Plus de soixante auteurs pour satisfaire tous les goûts :

20190324_1116471725501863790937185.jpg

20190324_1146163251100012540599040.jpg

20190324_1159487713457778655191854.jpg

Je me suis ruinée !!

Je me suis procuré le dernier Sylvie Ginestet : Pour de simples mots, son premier thriller. J’ai profité également de compléter ma collection du Le livre des âmes, Tome 1 Bethany de Sylvie Ginestet en m’offrant le tome 2 et 3 (articles à venir). Les salons sont l’occasion de faire plaisir à moindre coût car les auteurs font des offres « salon ». N’hésitez pas à participer aux salons. C’est mon meilleur conseil !! Rencontrer un auteur et discuter avec lui de son roman, cela n’a pas de prix.

Mon dernier achat : les marcheurs volume 2 de Dennis Labbé. Hâte d’avoir peur ! N’hésitez pas à consulter le tome 1 : Les marcheurs, Tome 1 la Génèse de Dennis LABBE

54518725_1175580162609769_8820140385184514048_o

20190324_1118185977562753293901104.jpg

Nous avons pu croiser Cali très occupé en dédicace. J’ai hésité à le rencontrer car je l’apprécie en tant qu’interprète et j’appréhendais le changement de statut.

20190324_1209186136358822731878091.jpg

Au moment de partir, nous avons vu Gilbert Montagné. Tout en avançant vers l’entrée avec son épouse, il discutait avec les badauds. Je crois bien que c’était lui la star de ce salon.

Bondues est LE salon à faire car de gros moyens, une logistique précise, des stars, des forums, du choix et une multitude d’auteurs. Encore un excellent moment.

Pour conclure, ce fut un week-end chargé : que ce soit en émotions, en déplacement, rencontres et surtout au porte-monnaie !!!

Messieurs, mesdames les organisateurs, s’il vous plaît, évitez de choisir les mêmes dates. Pensez à nos pauvres finances.

Axelle GEORGES.

Une réflexion sur “21ème Salon du livre de Bondues et Salon du Polar de Lens

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s