Casse-Noisette et le roi des rats de E.T.A Hoffmann.

Fiche technique:

Auteur: E.T.A Hoffmann

Illustrateur: Roberto Innocenti

Année: 2018 (pour cet exemplaire) 1816 pour la première parution en Allemagne.

Page: 135

Edition: Gallimard Jeunesse

Genre : Noël / Fantastique

ISBN: 9782075096669

 

 

Lire la suite

Interview exclusive du maître du polar : Franck THILLIEZ

20181220_172058672406540751715438.jpg

Rencontré au salon du polar de Templemars le 27 septembre dernier, timidement, Fred et moi sommes allées saluer celui qui nous tient en haleine dans ses polars.

Pas la peine de présenter monsieur Thilliez, si ?

Auteur nordiste connu et reconnu, il est l’auteur (un peu effrayant) de Train d’enfer pour ange rouge (2003), la chambre des morts (2005), Sharko (2017), L’anneau de Moebius (2008), Puzzle (2013) ou encore Pandemia (2015).

 

Il a également été récompensé par trois prix (pour l’instant) :

  • 2006 : Prix des lecteurs Quais du Polar pour La Chambre des morts
  • 2007 : Prix SNCF du polar français pour La Chambre des morts
  • 2011 : Prix Mireille-Lantéri, remis par la SACD à un auteur dont le premier scénario fut adapté à la télévision.

Non seulement auteur, Franck Thilliez touche également au septième art. La chambre des morts a été adapté sur grand écran en 2007 par Alfred Lot. Il est également scénariste en 2015 sur : La Promesse du feu de Christian Faure (mini-série), coécrit avec Mikaël Ollivier (1re diffusion les 15 et 22 mai 2017 sur France 2).

Lire la suite

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle GIORDANO

517OIDLzRNL._SX336_BO1,204,203,200_Fiche technique :
Auteur : Raphaëlle GIORDANO (France)
Editions : Eyrolles / POCKET
Année : 2015
Pages : 242
ISBN : 978-2-266-270021
Genre : contemporain / bien-être

 

 

 

 

 » – Ca va, vous vous sentez bien ?

Et là, quelque chose en lui me fit basculer : mes lèvres se mirent à trembloter, et je ne pus contenir les larmes qui se bousculaient sous mes paupières depuis un moment… Mascarade de mascara sur mon visage, je laissai alors s’échapper le trop plein de frustrations accumulées ces dernières heures, ces dernières semaines, ces derniers mois, même… »

(Page 18).

Lire la suite