L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux de Nicholas EVANS

518g66UycnL._AC_US218_
Fiche technique :
Auteur : Nicholas Evans
Editions : Albin Michel
Année : 1995
Pages : 411
ISBN : 2-7441-0133-8
Genre : Drame

« Chaque fois que Pilgrim se rapprochait, Tom le fuyait, ce qui alimentait sa curiosité. Puis le dresseur s’arrêtait et chaque station réduisait d’un pouce l’intervalle qui les séparait. »

(Page 289).


Le résumé :

Une adolescente, Grace, et son pur-sang, Pilgrim : deux êtres brisés par un accident de la route. Grace est handicapée et Pilgrim, muré dans une fureur sauvage. Autour d’eux, père, mère, amis, médecins s’efforcent de les aider à surmonter l’obstacle. En vain.
C’est dans un ranch perdu du Montana qu’une nouvelle chance leur est donnée. Tom Booker, le  » chuchoteur « , saura faire taire les renoncements, les culpabilités, les peurs. Et remettre, peut-être, ces deux vies en selle…

Mon avis :

Ai-je vraiment besoin de présenter L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux ?

Grace et son cheval sortent estropiés physiquement et mentalement d’un accident de la route. Refusant de les laisser dépérir, Annie Mac Lean, la maman de Grace et femme de caractère, remue ciel et terre pour trouver une solution. Entendant parler des chuchoteurs, des soigneurs un peu particuliers, elle emmène tout son petit monde de force à l’autre bout des Etats-Unis. Le retour à la vie commence mais pas seulement pour Pilgrim et Grace…

Est-ce le mélodrame à faire pleurer dans les chaumières ou la description des paysages sauvages du Montana ou encore les relations humaines ou peut-être le savoir-faire des chuchoteurs qui en ont fait un classique de la littérature ? C’est tout à la fois, c’est sûr.

Le grand écran, pour changer, s’en est emparé. Robert Redford signe l’adaptation cinématographique de ce roman avec maestria en 1998. De plus, avec élégance, il y incarne le cowboy sexy Tom Booker. Le film est époustouflant, très touchant. Il dispose d’une distribution épatante entre la jeune Scarlett Johansson qui interprète Grace ou encore Sam Neil et Kristin Scott Thomas dans le rôle des parents. A regarder absolument en complément.

Nicholas EVANS nous dépeint ici une Amérique rurale aux immenses espaces sauvages et aux valeurs simples. D’une écriture souple et efficace, nous voyageons agréablement sur les plaines du Montana. On prend un grand bol d’air et on en prend plein la vue.

Le sujet étant la reconstruction après une tragédie, on se laisse vite submergé par l’émotion. L’auteur retranscrit avec simplicité et pragmatisme les relations humaines si compliquées. Il arrive à passer d’une thérapie à une leçon de vie. Tous les protagonistes se remettent en question que ce soit le mari effacé à Annie bourreau de travail qui retrouve les valeurs familiales au cowboy solitaire qui ouvre son cœur.

Je reprocherais quand même le cliché de la mère « carriériste » oubliant son mari et son enfant. On peut tout à fait mener de front sa vie professionnelle et sa vie de famille, non ?

Ce livre n’est pas seulement réservé aux fans de chevaux. Certes, les amateurs y trouveront leur bonheur mais l’essentiel repose sur la relation Homme / Cheval. Les chuchoteurs sont des êtres très intéressants. Intrigants même.

La sortie du roman et puis du film ont eu un grand succès et je comprends pourquoi. J’ai passé un bon moment même si la fin m’a bouleversée. Je ne spoilerai pas mais je suis super déçue… Vous me direz ce que vous en pensez.

Epris(es) de liberté, venez vivre cette aventure au grand air.

Pour vous procurer le roman :

Amazon

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s