Fuck me de Giovanni UCCELLI

Fiche technique :

Auteur : Giovanni Uccelli (France)
Editions : Slutty Edition
Année : 2022
Pages : 96
ISBN :
Genre : New Romance

Le résumé :

Moi une greluche ? Ça va pas la tête ! J’suis une fille normale avec un chat, une meilleure amie, Ethan qui assouvit tous mes fantasmes et un boulot que j’adôôôôre. Mais mon rêve c’est de devenir influenceuse. Et pour ça j’ai un plan ! « Une opportunité » comme on dit. Mais voilà, Nathan et Eden vont venir mettre le bordel et risquent de briser un destin qui m’était tout tracé.

Mon avis :

Fan de romance et de new romance, j’ai rencontré Giovanni Uccelli, que je ne connaissais pas – qui est un personnage – et j’ai accepté ce SP. Le propos est intéressant dans le sens où il s’agissait pour lui d’un one-shot à écrire en défi sur un mois ! Pas mal comme challenge.

Commençons par le début et donc la couverture. Je ne vais pas vous mentir, c’est racoleur et ce genre de design ne se démarque pas forcément. On en trouve à tous les coins de rue.

L’écriture de monsieur Uccelli est moderne. On s’immerge directement dans l’intrigue sans préambule et classiquement. On se reconnait dans son héroïne banale, qui s’ennuie dans son métier nourricier et qui aspire à mieux. Le style n’est pas lourd, la lecture se fait rapide mais les nombreuses citations de marques gâchent un peu la fluidité.

Puis, on sent l’urgence du challenge et je m’y suis perdue. Et, sûrement l’auteur aussi car il propose une fin alternative à ce roman.
L’intrigue part dans tous les sens et perd de sa saveur. On enchaine les coquilles et les scènes porno qui feront sûrement fantasmer des ados pré-puberts saturés par une pornographie omniprésente. C’est violent dans un but que je n’ai pas encore trouvé. C’est gratuit et grossier, pas de sensualité, ni de volupté. Si le message à passer était la libération sexuelle de la femme, je ne l’ai pas vraiment trouvé.

Par contre, j’ai aimé les notes de l’auteur. Il échange avec son lectorat et justifie ses prises de position, ce qui est agréable.
Donc, il utilise Antidote comme correcteur mais ce n’est pas suffisant. Je ne jette pas la pierre car je sais que tout le monde n’a pas le budget de Gallimard.

En un mot, si Giovanni voulait choquer, c’est bien joué ! A ne pas mettre entre toutes les mains.

Pour papoter avec nous : Groupe FB Lecture Au fil des mots

Dans le même genre, je vous conseille Queen Bee de Gaïa ALEXIAMonsieur de E.L JAMES ou encore Trouble, trouble-moi de S.A. WILLIAM

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s