Necrosis de Christelle Colpaert Soufflet

Fiche technique:

Auteure: Christelle Colpaert-Soufflet

Année:2022

Pages: 326

ISBN: 9782494317000

4ème de couverture:

Un hameau isolé devenu bourg fantôme.

Des disparitions de familles.

Une ambiance anxiogène.

La sensation d’être épié.

Le jeu peut débuter.

Après des mois de recherches infructueuses, le maire engage Mackenzie Abelane pour découvrir ce qui est advenu des habitants de la Cité de la confiserie.

Une forêt environnante nauséabonde.

Un charnier en décomposition.

Des carcasses décharnées.

De la vermine affamée.

La toile se tisse.

Chaque journée d’investigations révèle son lot de barbaries. Entre dégoût et terreur, Mac devra se battre pour échapper à cette gangrène qui ronge le village.

Mon avis:

Dois-je encore vous présenter l’autrice? Vous le savez, au fil des mots a été conquis dès les premières lignes lues! Je vous laisse le lien vers tous ses livres, et croyez-moi, nous n’en manquons aucun! Œuvres de Christelle Colpaert Soufflet

Il y a ce genre de lecture qui ne sait pas nous laisser en paix tant que nous ne l’avons pas fini. Ce livre en fait partie! La perversion est au rendez-vous, elle transforme la population, elle est partout, elle se cache et se tait, elle gangrène tout ce qu’elle touche… Christelle Colpaert Soufflet nous offre un livre à la souffrance psychologique insoutenable. Car contrairement à L’abattoir de Christelle Colpaert Soufflet, les souffrances endurées sont plus psychologiques que physiques… Enfin presque, la pluie d’œil fût dur pour moi! Un monde tellement atroce que des actes impensables deviennent une obligation. Il nous faut garder l’espoir de la destruction du mal pour nous-même survivre à notre lecture!

Le sommeil fut compliqué à trouver par la suite (Axelle).

A son titre et sa couverture vous l’aurez sans doute déjà compris, ce n’est pas une histoire sortie tout droit du pays des merveilles. Le pays des horreurs serait sans doute plus approprié! Notre enquêtrice va vivre une torture psychologique qui va la pousser dans ses retranchements. Elle va attiser sa haine, sa rage pour nous offrir un final explosif! Ce final est aussi atroce que satisfaisant! Nous tombons dans les bas fonds de la perversité mais en restant dans la réalité de la vie. Car oui, tout cela est bien réel, l’humanité n’engendre pas que des gens biens. Cette réalité va nous rattraper et nous torturer : nous vivons avec l’héroïne et ses comparses toute la nécrose de ce monde.

Notre côté voyeur en a pour son argent ! C’est violent mais on ne peut pas quitter les mots et les chapitres défilent sans s’en rendre compte. Quel soulagement d’être de l’autre côté des pages, en sécurité et au chaud. (Axelle)

L’autrice nous livre les informations nécessaires petit à petit, assez pour ne pas être perdu dans la lecture mais pas trop pour garder un suspense insoutenable. C’est sa force : savoir happer ses lecteurs dès les premières lignes, sans préambule interminable qui nous lasse. Elle ne nous épargne pas, la souffrance nous la ressentons avec les personnages. Les descriptions sont si bien jaugées que nous entrons et vivons cette histoire aussi horrible soit-elle.

Elle a l’art de faire ressortir le pire de l’humanité; je ne suis pas sûre que ce soit un compliment… (Axelle)

Chacun de ces éléments nous accroche à ce livre. Mais la force d’écriture, les émotions que l’autrice sait nous transmettent nous collent littéralement à son livre. Les plus grands auteurs de thriller ou d’horreur n’ont qu’à bien se tenir car je n’en connais aucun qui réussit à vous tenir autant dans une lecture tout en livrant un concentré d’horreur que ça soit physique ou psychologique.

Bravo l’artiste pour cette énième réussite.

Je dirai même qu’elle est fascinante, entre adoration et terreur.(Axelle)

Bravo pour cet épilogue qui termine le livre en beauté, ce petit plus qui satisfait notre haine du « méchant »!

Pour parler lecture avec nous: Groupe lecture au fil des mots

Ou sur Inta: lecture_aufildesmots

Fred.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s