Juste avant le bonheur d’Agnès LEDIG

Fiche technique :

Auteur : Agnès LEDIG (France)
Edition : POCKET
Année : 2013
ISBN : 978-2-266-25062-7
Genre : Romance

Le résumé :

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

Mon avis :

Après Pars avec lui d’Agnès LEDIG, je me lance dans cette lecture qu’une amie m’a prêté. Quand on aime les belles histoires qui stimulent les émotions, c’est les romans qu’il faut.

Julie est blasée de la vie, de sa vie. Un job de m****, un patron harceleur, les hommes qui déçoivent, sa famille qui l’a rejetée et compter les sous à chaque fin de mois… Heureusement que son petit Lulu est là, son rayon de soleil, sa raison de vivre, son seul amour : son fils. Par un heureux hasard, elle rencontre Paul et là, sa vie va changer…

Conquise, voilà je suis conquise !

Cette histoire résonne en moi car j’ai pu m’identifier totalement à Julie. Son passé compliqué en fait une écorchée vive mais elle garde cette étincelle, cette lumière comme dit Paul. Julie c’est quelqu’un de bien. Tombée enceinte par accident, elle assume et se débrouille. Même en souffrance, elle n’a pas abandonné.
Toute une ribambelle de personnages interviennent avec chacun des failles et des souffrances. La vie, quoi ! Chacun se soigne au contact des autres et c’est bon cette solidarité. Il y a encore des gens Biens. Il y a encore de l’espoir.

L’auteure n’en est pas moins cruelle car elle n’épargne pas pour autant ses héros. On sent le vécu. On tremble, on pleure, on vit et c’est jouissif pour le lecteur. Oui, oui, j’ai versé ma petite larme et ça fait du bien.

J’adhère totalement au style d’écriture de Ledig. Elle est efficace et n’alourdit pas ses textes en descriptions ou phrases à rallonge. Ses mots justes nous percutent, ce qui nous fait nous sentir vivants. N’ayez pas peur, il n’y a pas de mièvreries. Juste ce qu’il faut. Même la fin un peu too much passe crème !

Bref, un roman qui se lit en deux jours. Une histoire qui se vit. Et, des montagnes russes émotionnelles !

Foncez, ça ne peut que vous faire du bien !

Pour papoter lecture avec nous : Groupe FB Lecture Au fil des mots

Pour se faire une lecture plaisir, on a déjà lu pour vous : Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte ou encore Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle GIORDANO

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s