Le monde de Nedarra, Tome 1 : Celle qui reste de Katherine Applegate

Fiche technique :

Auteur : Katherine Applegate (USA)
Editions : Seuil
Pages : 406
Année : 2019
ISBN : 979-10-235-1074-4
Genre : Fantasy

Le résumé :

Autrefois, plusieurs espèces civilisées se partageaient le royaume de Nedarra aux côtés des humains. Aujourd’hui, les dairnes, dotés du pouvoir incroyable de déceler les mensonges, ont presque entièrement disparu…
Ultime survivante de sa meute, Byx ne peut pas croire qu’elle soit la dernière dairne et part à la recherche de la Première Colonie, un clan mythique qui vivait au nord du royaume.
Sur son chemin, Tobble, un wobbyk, Gambler, un felivet, et Khara, une jeune aventurière, constituent sa nouvelle famille.
Grâce à leurs différences, ils disposent d’une force que nul autre ne possède ! Leur permettra-t-elle de sauver les créatures de Nedarra de l’avidité des humains ?
Et Byx retrouvera-t-elle les siens ?

Mon avis :

Tombée par hasard sur ce roman, je me suis laissée tenter par la beauté de la couv. En espérant que le ramage se rapporte au plumage ! Allons-y !

Nedarra fut un royaume idéal avant que les Hommes ne fassent ce qu’ils savent faire de mieux : détruire ! Les dairnes sont presque éteintes à cause de leur don. Elles fuient. Byx, la petite dernière de la famille échappe de peu au massacre et se retrouve embarquée bien malgré elle dans la traversée du royaume. Elle va y découvrir certaines vérités et une nouvelle famille.

Une merveille !

Tout est dit.
Ce roman est une pépite de fantasy où chaque créature est un plaisir à découvrir. Au gré des paysages, on voyage à travers Nedarra et chaque page est un plaisir à lire. Le roman est d’ailleurs agrémenté d’une carte. Pratique, pour le voyage.
Les créatures sont plus surprenantes les unes que les autres. Byx est une dairne : une sorte de chien qui peut planer et qui parle. Mon préféré reste Gobble et je vous défie de ne pas succomber à son charme.

Non seulement le bestiaire est superbe mais l’auteure a travaillé les personnalités de chaque héros. Ce ne sont pas des super-héros, sûrs d’eux mais des êtres en construction, avec des failles et des doutes. Ils sont jeunes et on les voit déjà évoluer. Le roman est classé jeunesse et ces lecteurs s’identifieront facilement aux héros.

Niveau écriture, tout est léger et fluide. Cette aventure se lit vite car l’ambiance et le suspens ne peuvent que vous emporter. La trame est menée sans temps morts et peu de repos est accordé à notre petite troupe qui se crée au gré des rencontres.

Ne révolutionnant pas le genre, on ne boude tout de même pas son plaisir de partir à l’aventure.

Vivement la suite !

Pour papoter avec nous, c’est par ici : Groupe FB Lecture Au fil des mots

Axelle GEORGES.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s