J’ai 13 ans et je vais me tuer d’Othilie BAILLY

20200710_1756443391846142766665444.jpg
Fiche technique :
Auteur : Othilie Bailly (France)
Editions : J’ai Lu
Année : 1996
Pages : 124
ISBN : 978-2-290-31060-1
Genre : Récit

« Elle ira que je tiens mon journal. C’est mon « moi » à moi toute seule. Un jour elle le trouvera dans mes affaires et elle saura que je l’aime, elle le sait, mais encore plus… »

(P9)


Le résumé :

La petite Agnès se balade à pied dans la jolie ville d’Aix-en-Provence, du magnifique hôtel Galicie, où elle habite, à la très convenue institution, où elle est scolarisée. Tout irait pour le mieux si son père ne faisait pas régner à la maison un climat de terreur épouvantable. Tout en protégeant sa mère, Agnès finit par s’inventer un monde, celui de l’écriture, où elle se confie librement et s’évade, un monde où personne ne peut entrer, un monde qui a le goût de la mort et du désespoir de vivre cette vie-là.

Mon avis :

C’est le titre très parlant qui m’a incité à lire ce court roman. Le passage à l’âge adulte est parfois compliqué donc je me lance sur ce sujet délicat et me demande comment l’auteure va l’aborder.

Bienvenue à Aix-en-Provence où vit Agnès. On découvre sa vie à travers les décors de cette charmante et on se rend compte que du haut de ces treize ans, tout n’est pas rose.

Loin des clichés, on traverse la ville au gré de la journée de notre jeune héroïne. Cette journée sera d’ailleurs la dernière de sa courte vie. Elle l’a décidé.
Entre souvenirs, onirisme et temps réels, on partage ces derniers instants. Ecrit à la première personne, on se sent très proche de l’héroïne. C’est délicat, nostalgique et tellement vrai. La vérité toute nue et surtout cruelle. Il n’y a pas de place pour de fioritures et l’auteure va à l’essentiel dans ses 124 pages. Tout est juste et sans jugement. L’émotion vous serre le cœur et la description du cadre est simplement parfaite. C’est touchant.

L’enfance et l’adolescence sont mises en avant, avec un coup de gueule sur la parentalité. Surveillez vos paroles, Parents !

Je ne pense pas que ce soit une lecture pour tous.
Ce roman-témoignage vous prend par les tripes et on n’en sort pas forcément indemne.

Je ne suis pas sûre de relire cette auteure. Non pas à cause du manque d’intérêt mais pour le sentiment d’insécurité que j’ai ressenti. A réserver aux plus costauds.

Pour se procurer le roman, rendez-vous chez votre libraire habituel ou sur J’ai Lu

Pour parler lecture avec nous, c’est ici : Groupe FB Lecture Au fil des mots

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s