La fille de papier de Guillaume Musso.

20200515_1733564169113125488595180.jpg

Fiche technique:

Auteur: Guillaume Musso

Année: 2011

Edition: Pocket

Pages: 475

Genre: Contemporain

ISBN: 9782266214827

4ème de couverture:

Quand la vie ne tient plus qu’à un livre!

« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.

– D’où sortez-vous ?

– Je suis tombée.

– Tombée d’où ?

– Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il arrête d’écrire. Impossible ? Et pourtant !

Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel.

Mon avis:

J’entame ce Musso sous les conseils avisés des membres du groupe Lecture au fil des mots FB . Alors m’y voici, me plongeant dans « La fille de papier » : celui qui m’attire le plus.

La plume de l’auteur est très simple. Il fait des phrases assez courtes. Il va à l’essentiel en négligeant quelque peu de romancer un peu plus son histoire. Peu de descriptions, cela manque.

L’histoire est belle, elle nous mène dans la dérive d’un auteur qui s’enfonce peu à peu dans les abîmes après avoir perdu la femme qu’il aime. Elle n’est pas faite pour lui et déjà au travers des premières pages je la déteste. Prétentieuse, elle collectionne les hommes pour mieux les faire souffrir.
Tom m’émeut. Il est perdu, désespéré. Il s’est bâti grâce à son talent et il gâche tout pour une femme qui n’en vaut pas la peine. Surgît alors La fille de papier, l’héroïne du livre de Tom. Elle n’a pas froid aux yeux !

Elle ne se laisse pas faire, dit tout ce qui lui passe par la tête mais sait aussi reconnaître ses faiblesses. Elle peut paraître superficielle au premier abord, mais au fil des pages, l’auteur nous présente « Billie » comme une fille forte, pleine de ressource et intelligente.

Une histoire assez alambiquée, les scènes se succèdent dans un tourbillon qui peut donner mal à la tête. Le livre de Tom traverse le monde entier, passant des mains d’un personnage inconnu à un autre. Nous aurions allègrement pu nous passer de toutes ces scènes et passer de la première à la dernière sans explications précises. A la fin, cela devient trop… Trop de fois, les protagonistes passent à côté, trop de fois le livre se retrouve au bout du monde ! J’entend bien que l’auteur a certainement voulu nous offrir un éventail de la littérature qui voyage, des livres qui vivent, qui se transmettent, de cette littérature et ce monde imaginaire qui ne prend vit que quand le lecteur termine le travail de l’auteur en le lisant. Mais c’était trop irréel. Tiré par les cheveux.

J’ai aimé la relation entre Tom et Billie passant d’une méfiance à une aventure extraordinaire qui les mènera à ce duo qu’on aime. Malheureusement, la fin n’est pas une surprise, je l’avais deviné un peu dès le départ. J’aurais aimé que l’auteur reste dans une histoire imaginaire jusqu’à la fin. Mais qu’importe ! Ce fût une belle aventure au côté de Tom et Billie et la fin est digne de leur histoire.

Je ne vais pas prétendre que le suspense est insupportable, que c’est du jamais vu ou du grand art. Mais c’est une lecture qui fait du bien, une histoire simple, une histoire d’amour, qui nous fait voyager.

Merci les filles pour le conseil.

Pour vous procurer le livre, courez vite chez le libraire du coin.

Pour parler lecture avec nous, rejoignez-nous sur Lecture au fil des mots FB

Fred.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s