L’œil du loup de Daniel Pennac

Fiche technique :
Auteur : Daniel Pennac (France)
Editions : Pocket Jeunesse
Année : 1984
Pages : 96
ISBN : 978-2266126304
Genre : Aventure

Le résumé :

Dans un zoo, une enfant et un vieux loup borgne se fixent, œil dans l’œil. Toute la vie du loup défile au fond de son œil : une vie sauvage en Alaska, une espèce menacée par les hommes. L’œil de l’enfant raconte la vie d’un petit Africain qui a parcouru toute l’Afrique pour survivre, et qui possède un don précieux : celui de conter des histoires qui font rire et rêver.

Mon avis :

Honte à moi de n’avoir jamais lu monsieur Pennac ! Au-delà d’être un enseignant qui dédramatise, c’est un magicien des mots ! Vous ne me croyez pas ? Venez par ici :

Loup Bleu tourne en rond dans sa cage du parc zoologique. Heureusement qu’il n’a plus qu’un œil pour voir la misère de son monde. Mais qui est ce jeune garçon qui le fixe du regard et qui n’agit pas comme les autres visiteurs ? Que lui veut-il ? Comment se sont-ils retrouvés là, tous les deux ? Esseulés et si loin de chez eux ?

Que dire de cette pépite de littérature jeunesse ? Une ode à l’écologie ? Une ode à l’amitié ? A la tolérance ? Au respect ? Et, aux rêves ?
Tout cela à la fois !

On voyage du Grand Nord canadien aux quatre Afrique ! Préparez vos doudounes et ensuite, vos chèches !
Le roman se découpe en deux temps : la vie de Loup Bleu, le point de vue de l’animal et son interaction avec l’homme, et le point de vue de l’enfant sur l’homme et son interaction sur la nature. Deux êtres que tout oppose mais qui se rejoignent dans la douleur mais aussi l’espoir.

Sur une écriture adaptée aux enfants (dès neuf ans), le texte n’est pas pour autant niais. L’auteur ne préserve pas l’enfant de la dureté du monde mais le laisse tout de même encore rêver. Loup Bleu est arraché à sa famille, Afrique n’en a pas. Le monde de Pennac n’est pas tout rose mais n’est-ce pas là, la réalité de la vie ? Il met aussi l’Homme face à ses responsabilités, ses erreurs et ses abus. C’est une remise en cause sur la bêtise humaine dans la destruction de la nature.

De l’espoir, du courage et tellement d’amour, voilà ce qui ressort de ce récit.

Gros, gros coup de cœur, à lire et relire pour continuer d’espérer et préserver notre si belle planète.

Pour parler lecture avec nous : https://www.facebook.com/groups/lectureaufildesmotsfredaxelle

Dans le même genre, on a déjà lu : Danse avec les loups de Michael BLAKE ou Marylou et l’arbre-aux-Murmures de Gaëlle K. Kempeneers

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s