Arthur et les Minimoys de Luc BESSON

20200602_1358584315192734289145095.jpg

Fiche technique :

Tome 1 : Arthur et les Minimoys (204 pages)
Tome 2 : Arthur et la Cité Interdite (180 Pages)
Tome 3 : Arthur et la vengeance de Malthazar (176 pages)
Tome 4 : Arthur et la guerre des deux mondes (212 pages)
Auteur : Luc BESSON (France) Sur une idée de Céline GARCIA
Illustration : Patrice GARCIA
Éditions : Intervista / EuropaCorp
Année : 2002 à 2005
Genre : Fantastique


Le résumé :

Arthur a bien des soucis. Un méchant promoteur rêve de saisir la belle maison de sa grand-mère dans laquelle il passe ses vacances.
Pas question de compter sur ses parents qui l’ont déposé là sans ménagement.
Pas question non plus d’attendre son grand-père disparu mystérieusement il y a maintenant quatre ans.
Et puis, comble de malchance, Arthur n’a que dix ans… Peut-être pourra-t-il compter sur Alfred, son gros chien plus affectueux qu’intelligent ?
A moins que, dans la vieille bibliothèque du grand-père, un grimoire ne lui permette de passer « de l’autre côté », au pays des minimoys…

Eux seuls peuvent encore l’aider !
Mon avis :

Qui ne connaît pas les Minimoys ? Qu’il sorte ==>

Ayant vu la trilogie de Luc Besson, je me devais de lire les œuvres originales pour comparer.

Dès le début, nous sommes en terrain connu. La trame ne s’éloigne pas de celles des films. Nous retrouvons Arthur en vacances chez sa grand-mère, avec des parents pour le moins… originaux, pour ne pas dire désintéressés de leur fils. Ce dernier aventureux et à l’imagination fertile désire sauver la maison où son grand-père a disparu…

Alors, comment dire … C’est frais, plein d’imagination et de rebondissements mais le style d’écriture est assez déroutant.

Pour le style, c’est simple, léger mais détaché. Cependant, c’est adapté au lectorat visé. Cela permet une première approche pour les plus jeunes. Pour les autres, on n’y trouve pas forcément son compte.

La faiblesse littéraire est sauvée par la richesse du scénario. Oui, j’utilise le mot « scénario » car on ne s’ennuie pas un seul instant. On enchaîne les péripéties et on file à 100 km/h. A la manière d’un Besson sur grand écran.

En effet, les actions, les décors, les dialogues sont cinématographiques. On ne s’ennuie pas et tout est dans le minimalisme. Rien n’est lourd. On vogue d’aventures en aventures et c’est génial !

Au niveau des personnages, j’ai été surprise de ne pas me souvenir du côté « peste » de Sélénia. Elle est relativement prétentieuse, imbue de sa personne, une vilaine princesse, quoi ! Quant à Arthur, il est courageux, gentil et aventureux, le héros dans toute sa splendeur. Mon préféré reste Bétamèche. Simple, maladroit, lucide et attendrissant.
Tout ceci est assez manichéen mais cela fonctionne et on ne boude pas son plaisir.

En clair, ces romans sont agréables, mignons et tellement rafraîchissants ! A ne pas louper !

Pour vous procurer la saga, rendez-vous chez votre libraire du coin !

Pour parler lecture avec nous : Groupe FB Lecture au fil des mots

Dans le même genre, on a déjà lu pour vous L’Ickabog de J.K Rowling ou Les élus et les pierres stellaires, Tome 1 L’île de Lamero de Samar HACHEM

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s