Les refuges de Jérôme LOUBRY

20200720_1817131383323144932269846.jpg

Fiche technique :
Auteur : Jérôme Loubry (France)
Editions : Calmann-Lévy
Année : 2019
Pages : 391
ISBN : 978-2-67021-6639-0
Genre : Thriller

« Pour cette deuxième séance, nous allons évoquer une affaire apparue dans les années quatre-vingt, que j’ai nommé « Le refuge Sandrine ». Comme la dernière fois, je vais tout d’abord relater les faits et ensuite nous passerons aux questions. »

(P11)


Le résumé :

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.

Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…
Mon avis :

C’est le premier roman que je lis de cet auteur. Cela tombe bien car c’est son premier !

On commence ce livre par un cours de psychologie et on se demande quel est le lien avec la quatrième de couverture. Il n’en faut pas plus pour piquer ma curiosité. Où va-t-il nous conduire ?

Le mystère s’épaissit quand trois pages plus tard, on bascule totalement et nous rencontrons Sandrine. C’est le début d’une partie du roman qui laisse beaucoup d’indices qui seront révélés plus tard. Petit conseil; soyez très attentif pendant votre lecture.

Vous voyez, je suis sympa, je reste mystérieuse et ne révèle pas la nébulosité de ce roman; qui se déroule en trois temps.
Vous voulez du mystère ? Ce roman est pour vous. Plus on avance dans la lecture et moins, c’est clair. Thriller, vous avez dit ? C’est totalement cela, on est piégé et on veut en savoir toujours plus.

Sur une écriture précise et juste, à la limite cartésienne, on ne s’encombre pas de détails et on apprécie la fluidité de ce roman qui nous mène par le bout du nez. Loubry nous emmène vers les mystères du cerveau et on adore. Bien renseigné, l’auteur distille ses arguments et ses indices intelligemment. Quel merveilleux organe ! A l’instar d’un Thilliez (La mémoire fantôme de Franck THILLIEZ), on apprend et c’est jouissif. On est stimulé et c’est génial !

Au niveau des personnages, nous ne sommes pas lésés non plus. Ils sont travaillés en profondeur et tellement humains. Sandrine, notre héroïne ou victime ou coupable, reflète toutes les facettes possibles d’une personne. Ni blanc, ni noir, ni mauvaise, ni bonne. C’est très dur d’y porter un jugement et on s’y reflète facilement. Quant à l’inspecteur.. que dire à part « soyez prêt ! » mais vous n’en sortirez pas indemne. Ils sont attachants, faibles et forts et tellement faillibles.

Certains diront que trop c’est trop car plus on avance et plus les révélations se font stupéfiantes. Mais tel un jeu d’échecs, chaque coup est formidablement maîtrisé. J’ai été bluffé par une telle justesse.

Je conclurais par addictif et intelligemment mené. A tester de toute urgence !

Pour vous procurer le roman, rendez-vous chez votre libraire habituel ou sur Calmann Lévy

Pour discuter lecture avec nous, c’est par ici : Groupe FB Lecture au fil des mots

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s