PS : I love you de Cécilia AHERN

20200331_1622335127323164481982006.jpg

Fiche technique :
Auteur : Cécilia Ahern (Irlande)
Editions : J’ai lu
Année : 2004
Pages : 415
ISBN : 978-2-290-34490-3
Genre : Roman pour les filles

« Allô », dit-elle d’une voix pâteuse. Elle avait le nez bouché à force d’avoir pleurer, mais il y avait longtemps qu’elle ne souciait plus de faire bonne figure devant qui que ce soit. »

(Page 7).


Le résumé :

Holly et Gerry s’aimaient follement. Ils avaient la vie devant eux. Du moins le croyaient-ils… La mort soudaine de Gerry laisse Holly désespérée. Mais Gerry avait juré qu’il ne l’abandonnerait pas. Son ultime cadeau : « La Liste », dix lettres à ouvrir après sa mort qui, chaque mois, aideront Holly à reprendre pied. Elle comprendra peu à peu que la vie vaut d’être vécue.

Mon avis :

Pour commencer, je n’ai pas vu le film et comme je suis une dingue, je n’ai lu la quatrième de couverture.
Et, c’est tant mieux ! Quelle magnifique surprise !

Sur une idée originale et romantique, l’auteure nous emmène dans une histoire d’amour qui continue par delà la mort.
A l’heure du dématérialisé, ces lettres apportent une touche old-school vraiment agréable. Je suis enchantée.

D’une écriture parfois pesante qui ralentit le texte et la lecture, on se laisse tout de même emporter sur les dix mois de deuil que porte Holly. Notre curiosité est titillée à chaque missive, portant un conseil ou une requête, et qui rythme désormais le quotidien de la jeune veuve. Et notre lecture, finalement.

C’est drôle, émouvant et nous rappelle les essentiels de la vie, c’est-à-dire d’aimer et de profiter tant qu’il est possible. Ce roman est également porteur d’espoir : si l’on croit en soi, tout peut arriver. L’amitié y tient une place prépondérante également, comme la famille. Plein de bonnes intentions, on ne sombre pas non plus dans le mélodramatique.

Loin des clichés des comédies sentimentales, on ne passe pas son temps à se lamenter sur le sort de notre héroïne. On suit son quotidien de jeune femme, de son temps qui apprend à être par elle-même. Un des premiers feel good sans en avoir l’air.

La chute m’a prise au dépourvu. On s’attend à une certaine fin qui ne vient pas et j’avoue, j’en suis un peu déçue. Je l’aimais bien, moi, ce type.

Un bon moment de lecture qui remet les priorités à leur place.

Pour vous procurer le roman, rendez-vous chez votre libraire du coin ou sur J’ai Lu

Pour discuter lecture avec nous : Groupe FB Lecture Au fil des Mots

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s