L’île du crane d’Anthony Horowitz.

img_20200227_1520100403832442459409043517.jpg

Fiche technique:

Auteur: Anthony Horowitz

Année: 1990, réédité en 2002

Edition: Le livre de poche

Pages: 181

ISBN: 9782013224000

Genre: Fantastique

4ème de couverture:

David Eliot vint d’être renvoyé du collège et cette fois, ses parents ont décidé de sévir! Il se retrouve alors dans une école bien étrange, sur la sinistre île du crane, au large de l’Angleterre. Très vite, il soupçonne le pire. Mais il est encore loin de la vérité…

Mon avis:

J’avais entendu parler de ce livre pour plusieurs raisons. La première : on m’en avait dit du bien, une jolie histoire fantastique comme je les aime. Ensuite, j’avais entendu les gens dire que J.K Rowling avait plagié ce livre en écrivant Harry Potter… En grande fan de Harry Potter, je voulais constater par moi-même.

La première de couverture est belle J’ai l’édition de 2002, et en effet, ce château sur l’île du crâne a de vagues airs d’un château bien connu. J’entame ma lecture avec enthousiasme.

Le début va très vite. L’horrible famille de David, notre jeune héros, est présentée. Première constatation, le père et la mère de David sont aussi ignobles que l’oncle et la tante de Harry. Dans la description physique, on trouve quelques ressemblances. L’histoire continue… La famille de David reçoit une lettre pour intégrer une école. Dans un château…souvenez-vous de la première de couverture. Alors les gens auraient-ils raison? J.K Rowling aurait-elle plagié?

Eh bien NON! Ouf ! Je me sens beaucoup mieux !! L’histoire n’a absolument rien à voir avec celle de notre sorcier préféré. Quand au château, en lisant la description il est clair qu’il n’a absolument aucune ressemblance avec Poudlard ! Les premières lignes peuvent être trompeuses, mais il faut vraiment jalouser l’auteure de Harry Potter pour l’accuser de plagiat !

Je vous l’ai dit, l’histoire débute en force. Les événements s’enchaînent et nous plongent très vite dans l’histoire. Mais une fois arrivé à l’école, tout ralenti!! L’auteur éparpille quelques petites intrigues ça et là qui ne me captivent pas plus que ça. La fin est prévisible, pas beaucoup de suspense… Les 15 dernières pages relèvent un peu le niveau mais sans plus.

La lecture ne fût pas désagréable, mais j’aurais aimé plus d’intrigues, plus de péripéties, plus de découvertes de la part des jeunes héros. Le style d’écriture est bon et réfléchi; adapté aux jeunes ados, qui j’en suis sûre trouveront plus leur compte que moi dans cette lecture.

Un bilan mitigé. Je n’ai pas détesté. J’ai su aller assez rapidement à la fin du livre…mais j’avais aussi hâte de passer à autre chose.

Pour vous procurer le roman, filez chez votre libraire habituel.

Pour discuter lecture avec nous, c’est par ici : Groupe Fb Lecture au fil des mots

Fred.

2 réflexions sur “L’île du crane d’Anthony Horowitz.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s