Un Noël dans les CATSKILLS de Nora ROBERTS

un noel dans les catskills.jpg
Fiche technique :
Auteur : Nora ROBERTS (USA)
Editions : Harlequin
Année : 1986 / 1995
Pages : 362
ISBN : 978-2-28036-5970
Genre : Romance

Le résumé :

À la mort de son oncle, Pandora apprend, stupéfaite, qu’elle hérite de la fortune du vieil homme, ainsi que de sa maison des Catskills. À une condition : qu’elle y habite durant six mois avec Michael Donahue, un homme qui l’a toujours horripilée par son arrogance, mais pour lequel son oncle avait une grande estime. D’abord réticente, Pandora finit par accepter, au nom de l’affection qu’elle vouait à son oncle, et par attachement à la demeure, qui abrite ses plus beaux souvenirs d’enfance. Et, alors que la neige isole peu à peu la demeure des Catskills du reste du monde, et que Noël approche, Pandora se promet de tout faire pour que cette cohabitation forcée se passe au mieux. Même si Michael, toujours aussi insupportable – et toujours aussi séduisant – la trouble beaucoup trop à son goût…

Mon avis :

Qui dit vacances de Noël, dit romance de Noël !

Je furète dans la PAL et tombe sur ce Nora Roberts que je possède depuis un certain temps. Je m’installe dans le canapé avec un plaid et un thé et nous voilà parti !

Comme dans toutes romances de Noël, il y a un beau mec – Michael, une belle fille – Pandora et un peu de magie pour tomber amoureux !

Bon, je suis légèrement cynique mais je ne suis pas loin de la vérité. Ces deux-là, bien qu’ils se détestent vont faire équipe pour hériter d’un oncle multi-milliardaire. Avec de l’argent, c’est plus sympa quand même !

Simplement écrit, avec des tournures de phrases parfois longues et sans verbes, je n’ai pas succombé à la magie.
Certaines longueurs et redondances tels que les vilains cousins qui mettent la vie en danger de Michael et Pandora sont sans surprises. Les méchants sont méchants et les gentils trop gentils.

Est-ce la traduction qui m’a perturbée par moments ? Mais, j’ai trouvé tout cela plat.

De plus la relation « je-t-aime-moi-non-plus » des personnages principaux m’a passablement agacée. Ils s’aiment depuis l’adolescence mais n’ont jamais franchi le cap sous couverts de stéréotypes… clichés !
Michael le tombeur de ces dames trouve Pandora snob et cette dernière ne veut pas finir à son tableau de chasse. J’ai spoilé mais c’est cliché, admettez-le. Merci.

Bref, c’est sympa mais pas de quoi casser trois pattes à un canard. Il y a très peu d’humour ou de tension sexuelle. Sans parler de magie.

De plus, Noël n’est qu’un prétexte à cette romance. Sur 362 pages, on n’en parle qu’à peine !

Pour une grande dame telle que Mme Roberts, je m’attendais à mieux. Je vais tenter un autre genre pour me faire définitivement mon idée.

Dans le genre, je recommande plus Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi de Juliette BONTE qui est beaucoup plus pétillant et drôle.

Pour vous procurer le roman, rendez-vous chez votre libraire habituel ou sur HARLEQUIN

Pour suivre l’actualité de l’auteure : Nora ROBERTS

Fred a déjà lu Une maman pour Noël de Nora Roberts

Pour discuter Lecture avec nous : Lecture Au fil des mots

Axelle GEORGES.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s