Le moissonneur de Christelle Colpaert-Soufflet

le moissonneur.jpg

Fiche technique:

Auteur: Christelle Colpaert-Soufflet

Année: 2020

Edition: The Poetic Shivers

Pages: 410

ISBN: 9782491587000

Genre: Thriller

Résumé:

En 1999, Hugues Archambault est arrêté pour agression sexuelle sur mineur. Malgré l’absence de preuves, la police parvient à l’impliquer dans dix autres dossiers de disparitions d’enfants. Ses victimes ont entre six et dix ans. La dernière a réussi à fuir, les autres non et leurs corps n’ont jamais été retrouvés.

Les années passent, le seul survivant, devenu adulte, se rétracte avant de se suicider. L’acquittement d’Archambault est imminent.

Pour le commissaire Delattre, l’homme responsable de son arrestation dix-neuf ans plus tôt, une course contre la montre s’engage pour empêcher sa libération. Sa seule chance se nomme Rachel Lanny.

La jeune femme, née Elise Archambault, est la fille unique du prédateur!

Mon avis:

Etant chroniqueuses officielles de The Poetic Shivers Editions , nous avons lu en avant-première le dernier né de cette maison d’édition.
L’auteure, on la connait, elle nous ravit à chaque lecture. Elle nous entraîne dans des enquêtes paranormales comme avec la série Hantée ou encore avec Abandonnée. Christelle Colpaert-Soufflet a su aussi nous surprendre et nous emmener dans des histoires ou ressortent le pire de l’humanité! Des passages glauques, horribles mais aussi des personnages forts et torturés tels que « Tu as oublié, Annabelle » de Christelle Colpaert-soufflet

Ici, l’auteure nous emporte avec ces mots dans une enquête menée par la fille d’un pédophile. Non pas qu’elle croit en son innocence et veuille le sortir de là, mais au contraire, apporter plus de preuves afin d’être sûre qu’il croupisse en prison!

Nous entrons donc dans la tête de l’enquêtrice. Nous faisons face avec elle à ses peurs, ses doutes et apprenons avec elle des vérités, qui remettent tout en question! Christelle Colpaert-soufflet réussit à chaque fois à nous transmettre ces émotions, nous plonger dans le contexte en nous faisant ressentir chaque détail, chaque sensation. Un thriller beaucoup plus psychologique que d’habitude, la réflexion va toujours plus loin, la remise en question également.

Pas de scènes horribles. Quelques détails uniquement qui ajoutent un caractère réaliste à l’histoire. Il s’agit d’un sujet compliqué et l’auteure use d’une nouvelle facette : la retenue. En effet, malgré des héros frondeurs, haut-en-couleur voir carrément « tête-brûlée », elle use ici de cette nouvelle qualité. Entre délicatesse et émotion. Pas de mélodrames faciles ni de voyeurisme vulgaire mais beaucoup de pudeur. Tout est parfaitement dosé.

Le cadre nous met dans l’ambiance avec facilité également, une maison abandonnée, un village où les rumeurs vont bon train ! D’esprits étriqués des petits villages jusqu’aux préjugés faciles. Christelle C-S a d’ailleurs eu le cran de nous faire partager le point de vue, pour une fois, de la famille du pédophile. Un rôle pas forcément facile à gérer.

L’histoire est merveilleusement bien ficelée. Pas de détours inutiles, d’ennui ou de passages trop longs. On entre dans le vif du sujet dès les premières lignes. C’est d’ailleurs toujours un des ses points forts! L’auteure sait nous agripper dès la première page pour ne plus le lâcher avant la dernière.

L’enquête vous amènera à douter : de vos certitudes, de la culpabilité, du meurtrier, de la flic. L’auteure nous ballade et on adore !! Je n’ai pas su dire qui était réellement le monstre avant d’avoir fini ce roman. Le suspens ne m’a pas lâchée tout en mettant sous pression. (Axelle).

L’auteure a vraiment plus d’une corde à son arc! C’est une fois de plus une réussite pour elle, les mots créés des scènes poignantes! On ne décroche plus du livre, nos émotions et celles de l’héroïne ne font plus qu’un! Je pense qu’on peut annoncer un nouveau talent du thriller : une intrigue complexe qui nous fait découvrir des choses. J’ai été bluffé par la psychologie dont a usé Christelle C-S. Je me demande comment elle fait pour survivre à cette noirceur ? De plus, en s’appuyant sur la science et la biologie, j’ai appris énormément. Je ne peux m’empêcher de comparer -ce qui est mal- à du Thillier.(Axelle).

Le petit plus : Ne démentant pas ce qui l’a amené au succès, l’auteure glisse pour ses fans de la première heure, un soupçon de paranormal, qui vous donnera quelques frissons.

On peut sûrement, même si cela est cliché, parler du roman de la maturité. C’est un réel tournant dans l’écriture de cette artiste. Même si son style reste épuré et visuel, sa plume est, sur cette oeuvre, plus sombre, plus poussée, plus profonde.(Axelle)

Le hit 2020 à n’en pas douter !(Axelle).

ATTENTION

 Ce livre sera en vente en exclusivité au salon du livre de Mons les 16 et 17 Novembre 2019 , vous pourrez ensuite l’offrir à partir de Janvier 2020 chez tous bons libraires.

Pour vous procurer le livre, suivez le lien:

The Poetic Shivers

Pour parler lecture avec nous c’est pas ici:

Groupe FB au fil des mots

Fred & Axelle Georges

Une réflexion sur “Le moissonneur de Christelle Colpaert-Soufflet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s