Chronique du soupir de Mathieu GABORIT

510aHrI0b7L._SX316_BO1,204,203,200_
Fiche technique :
Auteur : Mathieu GABORIT (France)
Editions : Le pré aux clercs
Année : septembre 2011
Pages : 298
ISBN : 978-2-84228-394-0
Genre : Fantasy

« Elle a seize ans, elle s’appelle Brune, elle est humaine. Il l’a enlevé, et sa mère adoptive, la Haute Fée de Médiane, mène la traque. »

(P38).


Le résumé :

Lilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l’endroit même où Frêne s’est « ancré » pour l’éternité. Entourée de quelques amis et d’Errence, un elfe qui est aussi son amant, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût.

Alors qu’elle s’interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l’auberge. Il serre dans ses bras une fillette de 10 ans, Brune, qui est à l’agonie.

Après quelques heures d’hésitation, et bien que pressentant l’immense danger qui émane de façon indicible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.

Mon avis :

Tombée sous le charme de cette magnifique couverture sur une aire d’autoroute, je me lance dans l’aventure sur Médiane où je rencontre un monde… compliqué. Riche mais compliqué !

Le monde tel que nous le connaissons n’existe pas ou plus. Les hommes, les elfes, les fées, les sirènes et les nains cohabitent plus ou moins en harmonie. Ce monde est dominé par les fées qui ont punis les hommes de leurs besoins de conquêtes et de pouvoir en insufflant à chaque être un fée dans le cœur. Cette fée fait partie intégrante de son hôte avec plus ou moins de réussite. Chaque être communique via le Souffle, les champs féériques ou encore les lignes-vies en fonction de ses compétences. La Haute fée de Médiane se nourrit du Souffle et donc des fées de jeunes enfants pour leur pureté. Sauf que Saule ne veut pas que Brune, qui a changé avec la puberté, meurt. Il décide de l’emmener chez Lilas, une ancienne naine guerrière et membre de la garde impériale. La traque est lancée..

Mathieu Gaborit n’est pas un débutant dans l’univers de la fantasy et il a déjà conquis son public avec les Chroniques de Féal. D’une plume riche avec une imagination de folie, il nous transporte dans un monde fantasy de prime abord, ordinaire tout en y déposant sa touche personnelle. On connait tous les sirènes ou les fées et pourtant, sur Médiane, ces mêmes sirènes ou fées ne sont pas féériques ou magnifiques. Ici attendez vous à des êtres terribles et stupéfiantes!

C’est un petit bijou de fantasy avec une ribambelles de personnages tous très hauts en couleurs, on ne s’ennuie pas ! En exemple : Lilas, meurtrie et meneuse d’hommes, Errence, faible et puissant ou encore Brune, insignifiante et pourtant! L’auteur ne nous assomme pas de héros clichés et on compatit à leurs histoires, parfois dures et cruelles.

Cependant, autant j’ai dévoré la première partie du roman en deux heures, autant j’ai bataillé pour le finir. L’univers de Chronique du soupir est beau et atypique mais lourd à assimiler et comprendre. Il y a trop de prémisses d’histoires qui sont trop condensées pour pouvoir tenir en un seul volume. Cette chronique mérite plus que ce one-shot.

C’est très dommage car le cadre est superbe. Mathieu GABORIT est un magicien du fantasy et je suis passée à côté, débordée par tant de détails.

Pour les férus de fantasy qui pourront m’expliquer tous les codes 😉
Pour se procurer le roman :

Amazon
Pour suivre l’actualité de l’auteur :

Mathieu GABORIT FB
Pour discuter lecture avec nous :

Lecture au fil des mots FB

Axelle GEORGES.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s