Cemetery Challenge de Christelle Colpaert-Soufflet

cemetery

Fiche technique :
Auteur : Christelle Colpaert-Soufflet (France)
Edition : The Poetic Shivers
Année : 15 juin 2019
Pages : 324
ISBN : 978-2-900164-11-2
Genre : Thriller


Résumé :

#cemeterychallenge
« une nuit de trouille ou on te dépouille »

Si tu ne veux pas que ton nombre d’amis devienne des euros, accepte de dormir au milieu des caveaux !

Tel est le principe du dernier challenge à la mode sur Facebook. De nombreux jeunes ont relevé le défi avec succès. Marion, quant à elle, a échoué.
Invitée par un contact à passer une nuit, seule, dans le cimetière abandonné de Lécluse, situé à une dizaine de kilomètres de Douai, la jeune fille de seize ans n’est jamais rentrée. Sa mère, folle d’inquiétude, requiert l’aide de Maroussia Predzick, son amie d’enfance. Cette dernière est la mieux placée pour retrouver l’adolescente. Friande de ce genre d’endroits, elle connait bien les lieux; elle s’y est déjà rendue à deux reprises cette année pour prendre quelques clichés. Mais lors de ces expéditions-là, il faisait jour…

Que se passe-t-il lorsque la nuit tombe, plongeant le site dans l’obscurité la plus extrême ?

Quel monstre se tapit dans les alentours, guettant dans la pénombre ces baroudeurs imprudents ?

Notre avis :

Le petit dernier de Christelle Colpaert-Soufflet pour nous, rien que pour nous en avant première! Nous avions déjà eu le privilège, que disons-nous, l’honneur de lire Hantée Tome 5 « Le sang des hérétiques » avant sa sortie. Nous n’en sommes pas peu fières, de commencer à peser dans la critique !

Nous nous plongeons toutes les deux, en même temps, dans ce nouveau roman qui nous promet une lecture dont nous ne sortirons pas indemnes, comme à chaque fois!

C’est parti et nous faisons rapidement connaissance avec notre héroïne, Maroussia, une jeune mère de famille, qui sort d’un épisode éprouvant, traumatisant dont beaucoup ne sauraient se relever. Cette histoire, elle va nous la conter par le biais d’une émission de télé. Elle racontera et nous montrera son cauchemar. Toute la vérité va y être révélée, toute l’horreur également.

Revenons sur ce dernier petit morceau de phrase « toute l’horreur également »… L’auteure ne nous épargne pas, ce n’est pas dans ces habitudes, de toute façon. Le calvaire de l’héroïne devient le nôtre! Nous vivons nous aussi un véritable cauchemar! Nous avons peur, nous paniquons, nous avons mal, nous humons avec elle les odeurs, nous sommes en alerte du début à la fin du récit! Comme d’habitude, nous allons souffrir, on le sait mais on fonce quand même tête baissée. Fascination, vous avez dit ?

Une chose est sûre, Christelle Colpaert – Soufflet sait faire naître tous les sentiments chez son lecteur! Les bons sentiments comme les mauvais. Mais comment fait- elle pour cette catharsis ? « Le sentiment d’angoisse ne m’a pas quittée tout au long du récit » (Axelle)

La chronologie du roman est quelque peu atypique dans le sens où des flashbacks entrecoupent le récit de Marrousia. Nous avons été prises dans un tourbillon de mots! L’auteure utilise le présent pour narrer le périple de la jeune femme, cela va s’en dire, renforcer la proximité entre elle et nous! Tout est décuplé, tout est plus réel, plus dur, plus fort.

Ce récit est un pamphlet au féminisme où être une femme ne veut pas dire être faible ou un objet. Néanmoins, elle reste humaine avec ses défauts, ses faiblesses et ses erreurs. On se sent proche de Marrousia, elle est notre reflet, elle est notre mère, notre sœur, notre fille.

Ce livre sert également à dénoncer à demi-mots les travers de l’administration judiciaire. Nous ne sommes pas là pour polémiquer mais l’on sourit doucement.

Le livre aborde un vrai problème de notre société actuelle : les challenges/défis, que les gens, les jeunes surtout, se lancent sur les réseaux sociaux. L’être et le paraître se confondent derrière les écrans… Ces défis font beaucoup de dégâts sur les ados, ils ne perçoivent pas le danger. Très à l’écoute des phénomènes de société, ici, il s’agit d’une mise en garde, évidement romancée et fictive. Cependant, le message reste le même : ayez l’esprit critique et ne suivez pas le troupeau.

Bien entendu, l’action se passe dans la région natale de l’auteure, le nord, plus précisément, dans la ville de l’Ecluse. On y trouve un lieu abandonné, un cimetière, il n’en faut pas plus pour planter le décor. L’histoire de la ville va favoriser la naissance de l’histoire du roman, mais nous ne pouvons en dire plus sans vous spoiler. En plus d’être un excellent divertissement, cet ouvrage propose un tour d’horizon historique de nos contrées, pas forcément glorieux.

En bonus, madame Colpaert-Soufflet nous offre des photos de ce cimetière, qui fut sa muse.

Encore un sans faute pour la maîtresse du thriller horrifique !

Cette œuvre est présentée dès demain au Les Géants du polar 2019 de 10 h 00 min à 18 h 00 min à la salle d’Anchin 1-229 Rue Wallerand Hangouart, 59500 Douai

Rendez-vous également sur la page les Géants du polar Facebook

Pour se procurer le roman, c’est par ici :

The Poetic Shivers

Pour suivre l’actualité de l’auteure :

Christelle Colpaert-Soufflet

Au fil des mots a déjà lu pour vous de la même auteure :

Le secret des poupées de Christelle COLPAERT-SOUFFLET

Les cousins mènent l’enquête : la disparition d’un You tubeur à Seclin de Christelle Colpaert-Soufflet

Corpuscript de Christelle COLPAERT-SOUFFLET

Vénéfice de Christelle Colpaert-Soufflet

« Tu as oublié, Annabelle » de Christelle Colpaert-soufflet

Fred & Axelle

2 réflexions sur “Cemetery Challenge de Christelle Colpaert-Soufflet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s