Mémé dans les orties d’Aurélie VALOGNES

51S71Tg42LL._AC_US218_

Fiche technique :
Auteur : Aurélie VALOGNES (France)
Editions : Le Livre de Poche
année : 2016
Pages : 264
ISBN : 978-2-253087-3-04
Genre : Comédie contemporaine

« Quelle vieille peau, cette concierge ! En plus, je ne peux pas demander de délai supplémentaire : cela jouerait contre moi. L’idéal serait que ce soit Mme Suarez qui ait un empêchement. Il faudrait pouvoir la tenir occupée à autre chose cet après-midi. »

(Page 95).


Le résumé :

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

Mon avis :

Nous voici plongés dans un immeuble à la ville mené à la baguette par la concierge : Mme Suarez. Ferdinand, notre héros ou plutôt anti-héros, ne rentre pas dans le moule. Aigri, acariâtre, solitaire et misanthrope, il mène sa vie sans se soucier des autres mis à part sa chienne Daisy.

Lorsque celle-ci disparaît, Ferdinand n’a plus goût à la vie. Sa fille Marion, expatriée à Singapour, le menace alors de le mettre en maison de retraite s’il ne se reprend pas.

Mais c’est sans compter sur sa rencontre fortuite avec la nouvelle voisine : Juliette 10 ans. Drôle d’oiseau cet enfant ! En avance sur son âge et la langue bien pendue, elle va amadouer Ferdinand et faire des miracles.

Alors là, bravo !! Du pur régal !! Aurélie VALOGNES nous décrit la vie en communauté avec un regard caustique mais tellement drôle. On rigole du début à la fin en admirant tous les travers de la société.

Ferdinand est une merveilleuse caricature du Troisième Age qui s’épit l’un l’autre. On assiste à une totale remise en question du mode de vie de notre vieux bougon préféré. Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour changer et évoluer.

C’est touchant et émouvant. On se sent de suite proche des différents protagonistes qui n’ont pas eu, chacun à leur niveau, une belle vie. Certes, le trait est un peu forcé (la mamie geek de 91 ans hyperactive est un peu too much ) mais cela ajoute plus d’humanité.

Au niveau écriture, l’auteure a un style léger proche du dialogue qui nous met directement dans l’action. On est à la fois spectateur et confident de Ferdinand. Les phrases sont plutôt courtes : simples et efficaces. Il n’y a pas trop de descriptions à mon seul regret. J’aime mettre un visage sur un personnage, savoir où je suis. Mais n’est-ce pas une volonté de l’auteure d’être la plus floue possible afin de généraliser le mieux possible ? Ainsi, chacun y voit ce qu’il veut voir ou qui il veut voir… Vaste débat.

Le petit plus : chaque chapitre est nommé par une locution ou un proverbe qui illustrent parfaitement le chapitre en question. Mon préféré : « Jeux de main, jeux de vilains » (page 205). On se replonge avec plaisir dans notre si belle et si riche langue française.

C’est un roman plaisir qui se lit très vite. On achète « Mémé dans les orties » pour s’évader, pour se détendre. C’est un roman populaire dans le sens noble du terme. La leçon à retenir est de continuer à espérer et à aimer.

Une belle leçon d’optimisme.

Pour se procurer le livre :

Amazon
Pour apprendre à connaître l’auteure :

Aurélie VALOGNES

Axelle GEORGES.

Une réflexion sur “Mémé dans les orties d’Aurélie VALOGNES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s