Le Crado pince fort de Gordon Zola

51PjKbKisuL._SX330_BO1,204,203,200_
Fiche technique :
Auteur : Gordon Zola (France)o
Editions : Le Léopard Démasqué
Année : 2008
Pages : 156
ISBN : 978-2-35831-001-7
Genre : Aventure

 

 

« La journée parisienne faisait grise mine, un temps maussade comme un secret israélien. Saint-tin avait mis le costume qu’il affectionnait particulièrement pour jouer au golf, ce sport de plaisance… »

(Page 9).

Le résumé :

Saint-Tin, grand reporter, se lance dans l’aventure à corps perdu pour sauver la mystérieuse Carla B. des griffes de l’Epeire de Fez ,redoutable organisation tentaculaire… Cette enquête rocambolesque ne saurait se résoudre sans l’aide de son fidèle ami Lou, perroquet loquace et du capitaine Aiglefin, éclusier acariâtre. Une enquête qui les mènera en plein désert marocain sur la piste du redoutable Rasta Populiste, traqué de près par les agents secrets Yin et Yang.

Mon avis :

Rencontré au salon du Livre d’Arras, Gordon Zola est un drôle d’auteur. Dès le départ, le ton est donné. Ces couvertures « Tintinesques » m’ont séduites.

Ces ouvrages d’une série de 23 reprennent en version humoristique les Aventures de notre journaliste belge bien connu : Tintin ! Tintin devient, sous la plume de Gordon Zola, Saint-Tin, Milou l’ami Lou, Capitaine Haddock devient Aigle-fin, Dupont et Dupond deviennent Yin et Yang, Moulinsart devient Moulin Tsar etc… Vous l’aurez compris jeux de mots, calembours et contrepèteries sont de mises.

Ici, l’histoire reprend celle du crabe aux pinces d’or. Je précise également qu’il s’agit d’un roman et non pas une BD. Dans les grandes lignes, nous suivons Saint-Tin qui se lance à la recherche de Carla B. (femme d’un certain président) de Paris au Maroc. Dépaysement garanti.

Bien que ce soit un hommage à Hergé, ce roman n’est pas réservé à un public enfant. Beaucoup de jeux de mots, sous-entendus ou encore clins d’œil nécessitent une certaine culture, sans être élitiste. Par exemple, sur la couverture, on peut y voir « le homard m’a tuer » faisant référence à l’affaire Omar Raddad. Je ne suis pas sûre qu’un trop jeune lectorat puisse s’y retrouver.

L’écriture est très travaillée pour offrir toutes ces références et allusions. C’est drôle et on s’amuse à les rechercher.

A contrario, on se lasse vite. J’ai lâché cette lecture, quelques temps, avant de la finir pour souffler un peu. C’est fatigant.

De plus, en faisant référence que ce soit à la première dame ou à Rasta Populiste, j’aurais apprécié un roman un peu plus incisif ou insolent. On n’effleure que peu les sujets d’actualité. L’humour grinçant peut être très intéressant. Chacun son style après tout et la politique est un monde compliqué.

Plus haut, je dis de ce livre que c’est un hommage mais Hergé lui-même l’aurait-il pris de la sorte ? Ses fans apprécient-ils les œuvres de Gordon Zola ? A vous d’en débattre.

Si vous voulez rire, comparer ou par simple curiosité, Le Crado pince fort pourra sans aucun doute vous divertir.

Pour vous procurer le livre :

Editions du léopard masqué

Amazon
Pour suivre les actualités de l’auteur :

Gordon Zola FB

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s