La sorcière de Prince Island de Kendall KULPER

51TJgqIinTL._AC_US218_

Fiche technique :
Auteur : Kendall KULPER
Editions : BLACKMOON / Hachette
Pages : 393
Année : 2015
ISBN : 978-2-01-203875-2
Genre : Fantastique

« L’amour te conduira à ta perte. La mort est une libération. Personne ne peut tuer une sorcière Roe ».

(Page 393).

Le résumé :

Toutes les femmes de ma famille sont des sorcières et chacune possède un pouvoir particulier.

Ma grand-mère sait lire les émotions et apaiser les passions les plus intenses. Ma mère peut influer sur l’amour et la tendresse.

Mon don à moi, c’est d’interpréter les rêves. Jamais je ne me suis trompée. Or, je viens de rêver que je me noyais dans mon propre sang. Et cela ne peut signifier qu’une seule chose.

Quelqu’un va me tuer.

Mon avis :

Trouvé neuf chez un déstockeur à 1,50€, même sans en avoir entendu parler, je ne prenais pas beaucoup de risques.

Prince Island, île de l’atlantique nord. Chaque génération voit naître une sorcière Roe sur cette île. Chacune avec un don différent.

Avery est la dernière née des Roe. Elle désire par-dessus tout devenir la sorcière de Prince Island et protéger les marins. Elle veut développer son don sur l’interprétation des rêves et apprendre la sorcellerie avec sa grand-mère. Sa mère en décide autrement et l’emmène de l’autre côté de l’île. En colère contre sa mère qui a renié la magie, elle s’exerce malgré tout. Son seul but est désormais de développer ses pouvoirs.

Cependant, devenir la sorcière Roe incombe des sacrifices.

Colérique et obstinée, Avery est une jeune fille capricieuse. Dotée du don de voyance par interprétation des rêves, elle se voit morte. Avec Taneh, un marin des îles du sud, elle veut retrouver sa grand-mère et empêcher sa mort.

Forcément, il y a une contre partie à avoir de la magie. Les sorcières sont maudites car l’amour ne fait pas bon ménage avec leur mission.

Et si la mère incompréhensive n’était pas la méchante de l’histoire ? Et, si on ne pouvait pas changer son destin ? Et, si ils tombaient amoureux ?

L’histoire commence bien : une hérédité et une malédiction. L’auteure a beaucoup d’idées. Elle s’est vraiment bien renseignée pour apporter de la crédibilité à son récit.

L’île a une place prépondérante dans le roman, un personnage à part entière. Au climat difficile, peu accueillante, elle fait vivre les habitants de la pêche à la baleine. C’est une terre sauvage où règne le folklore et les traditions. Les sorcières y sont attachées ainsi qu’à leur rôle de protectrices.

Malheureusement, Kendall KULPER a lancé beaucoup d’idées. Il y a comme un goût d’ inachevé, un manque de profondeur. Il manque du souffle à cette histoire pour se laisser emporter. Il y a trop de longueurs et le rythme en pâtit. On s’ennuie un peu.

Je n’arrive pas à m’identifier au personnage féminin principale, trop égoïste. Sa relation conflictuelle avec sa mère est conventionnelle et convenue. On a l’impression d’avoir affaire à une enfant gâtée. Elle est fatigante à être toujours révoltée.

Quant à Taneh, il n’est pas assez mis en lumière. Son rôle se limite à celui de faire-valoir alors qu’il a un passé plutôt intéressant. Sois beau et tais-toi!

C’est un roman qui se laisse lire mais vous y resterez sur votre faim.

Pour vous procurer le livre :

Amazon

Axelle GEORGES.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s