Trois mariages et un divorce de Jeanne RAY

 

thYRKRSZ8TFiche technique :

Auteur : Jeanne Ray

Editions : Presse de la Cité / Piment

Année : 2005

Pages : 273

ISBN : 2-7441-9359-3

Genre : Romance

« Hissée sur un coude, je regardais les contours de sa tête sur l’oreiller. Je l’avais regardé les deux tiers de ma vie. Dans la semi-obscurité et sans ses lunettes, Tom ressemblait exactement au jeune homme de vingt-trois ans que j’avais épousé. »

(Page 110).

Le résumé :

Tout commence par un coup de téléphone… Celui que reçoivent Caroline et Tom. Au bout du fil, leur fille Kay qui, pleurant des larmes de bonheur, leur apprend qu’elle est demandée en mariage par le plus beau parti de la région? Deuxième coup de fil nettement moins réjouissant : Taffy, la sœur de Caroline leur annonce que son mari l’a quittée pour une horrible « créature »…Et ce n’est que le début!

Mon avis :

Cette fois-ci, je vous propose un peu de lecture plus légère pour souffler intellectuellement.

Nous voici plongés en plein soap opera où une famille typique américaine est dans le mélodrame. La fille de la famille Mc Swain, Kay, va convoler pendant que sa tante annonce son divorce : mauvais timing ! Caroline, la mère de la fiancée et grande sœur de la future divorcée accueille donc cette sœur embourgeoisée en appréhendant leur cohabitation. Evidemment, entre les doutes de Kay, le coup de cœur de son cadet, l’entrepreneur pour la véranda qui stagne dans la maison familiale, on oscille entre la comédie burlesque et la tragi-comédie.

Classique vous me direz? Et en effet, c’est convenu. Même les nombreux rebondissements tel que le rapprochement des sœurs ou l’arrivée de la fille de Taffy, agent de star, ne nous font oublier l’ennui. Je suis sûrement dure dans cet avis, qui certainement n’intéresse personne, mais c’est long. C’est plat et on devine aisément ce qui va arriver.

Le seul point positif est que j’y ai retrouvé les valeurs de la famille et de l’engagement. C’est une ode à la famille avec ces Mc Swain qui ont donc quatre enfants, chacun un travail qui les passionne, une maison sans prétention et un budget limité mais ils s’aiment. Ils font au mieux pour leurs enfants. Ils prennent également sur eux pour soutenir la pénible Taffy. Bravo à eux.

Au niveau de l’écriture, rien de particulier : un style simple mais efficace.

Comme dans tout bon scénario américain, nous avons droit à un happy end. On a bien  droit à trois mariages et un divorce, qui n’est finalement pas une si mauvaise chose 😉

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête ou si vous aimez les comédies romantiques, faites-vous plaisir sinon passez votre chemin.

Pour vous procurez ce roman :

Amazon

Axelle GEORGES.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s