Cinquante nuances de Grey d’E.L James

50Fiche technique : 

Auteur : E.L James

Edition : Le Livre de Poche/ JC Lattès

Année : 2011

Pages : 666

ISBN : 978-2-253-17650-3

Genre : romance/érotique


« J’ai des règles, et je tiens à ce que vous les respectiez, à la fois pour votre bien et pour mon plaisir. Si je suis satisfait de la façon dont vous obéissez , vous serez récompensée. Si vous me désobéissez, je vous punirai, afin que vous appreniez à les respecter. »

(P141)

Le Pitch :

Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle.

Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous.

Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une relation passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, mais aussi la part obscure qu’il tient à dissimuler.

Mon avis :

Personne n’a échappé à la folie « Grey ».

Sur les conseils d’une amie, je me rend en librairie et découvre ce roman en vente dans la catégorie Porn Mummy. Dur le coup de vieux! Coup d’œil à gauche, à droite, personne ne m’a vu prendre un exemplaire et me diriger vers la caisse. J’ai l’impression d’être une dépravée à acheter du porno!

Seattle. Vivant en colocation avec Katherine Kavanagh, Anastasia Steele est étudiante en littérature anglaise, romantique et passionnée. Pour dépanner sa colocataire qui est journaliste, elle va faire l’interview d’un jeune et séduisant PDG, Christian Grey. Lors de cette rencontre, Ana, maladroite et peu assurée, se ridiculise en tombant devant M. Grey. Quelques jours plus tard, « par hasard », Christian la croise dans la boutique de bricolage où elle travaille. Il lui propose alors un café et pendant ce court rendez-vous, Christian est perturbé et perturbant. Il n’en faut pas plus pour que la douce Anastasia tombe amoureuse. Cependant, bien que riche, puissant et beau, Monsieur Grey a un côté obscur et un passé douloureux. Anastasia aura beaucoup d’obstacles à surmonter pour avoir le droit de l’aimer.

Conte de fée moderne, Anastasia, intello coincée, rencontre le beau prince charmant forcément riche et c’est le coup de foudre. Le petit plus est que ce charmant monsieur a des « goûts particuliers » en matière de sexe et nous voilà plongés dans un monde plutôt confidentiel.

Je vous entend déjà me honnir car oui, j’avoue, j’ai aimé ce livre. J’ai passé un bon moment (sans aucune allusions). C’est un roman qui se lit vite et on veut savoir la suite. C’est différent, moderne, osé et on n’y trouve rien de sale ou malsain.

En enlevant les scènes classées X, on y trouve une jolie histoire d’amour : deux êtres très différents qui tombent amoureux et arrivent à surmonter les épreuves ensemble, en se faisant confiance. Malgré les apparences, c’est Anastasia le Dominant, c’est elle qui sauve M. Grey de son passé, de ses démons. Il est évident qu’elle progresse professionnellement grâce à lui mais elle le fait progresser humainement.

Revenons au vif du sujet : le sexe! Je ne suis pas sûre que ce soit un roman à mettre dans de jeunes mains:

  1. Car le rapport dominant/ dominé avec accessoires n’est pas forcément la vraie vision de l’amour.
  2. (attention aux âmes sensibles, passage scabreux) : Anastasia Steele a un orgasme lors de son dépucelage. On ne jouit pas lors de son premier rapport sexuel. Là, encore, une vision biaisée de l’amour. Il y a des incohérences qui me posent problèmes.

Bref, j’arrête ma psycho à deux balles et vous rassure sur ma sexualité qui se porte très bien.

Au niveau littéraire, l’auteure a un style fluide, pas trop chargé et vous n’y retrouverez ni figures de style ni poésie. L’intrigue peut paraître convenue mais de nombreux rebondissements vont suivre et on ne s’ennuie pas un instant. On veut toujours savoir ce qu’il va arriver. C’est addictif car nouveau ( à l’époque de sa sortie). E L James a lancé un nouveau style littéraire avec Cinquante nuances.

C’est un roman « plaisir » où l’on parle d’amour et de passion. Laissez-vous simplement emporter et si cela peut relancer des libidos, pourquoi pas!

Deux tomes ont suivis :

  • cinquante nuances plus sombres en février 2014
  • cinquante nuances plus claires en avril 2014 toujours chez le même éditeur.

Cette trilogie a également été adapté au cinéma avec Dakota Johnson et Jamie Dornan par Sam Taylor-Wood en 2015, 2017 et 2018. Malgré une superbe B.O, le film est bien en dessous du livre.

« Monsieur Grey va vous recevoir… »

Pour se procurer le livre :

le Livre de Poche

Pour connaître l’auteure :

E L James

Axelle GEORGES.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s