Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine PANCOL

thGW6GSXBC

Fiche technique :

Auteur : Katherine Pancol

Editions : Le Livre de Poche/ Albin Michel

Année : 2006

Pages : 661

ISBN : 978-2-253-12120-6

Genre : Contemporain/ romance

« Mon cœur est à vous,

mon corps est à vous.

Quand mon cœur en vous se mit,

Le corps vous donna et promit. »

(Page 80).

Le pitch :

Ce roman commence à Paris.

Et pourtant on y croise des crocodiles.

Ce roman parle des hommes et des femmes. Celle que nous sommes,

celles que nous voudrions être,

celles que nous ne serons jamais,

celle que nous deviendrons peut-être.

Ce roman est l’histoire d’un mensonge.

Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves.

Ce roman est plein de rires et de larmes.

Ce roman c’est la vie.

Mon avis :

Comme à mon habitude de non-experte, j’ai choisi cet ouvrage…au hasard. La couverture colorée est magnifique! Enigmatique et ethnique. Elle est sûrement la raison de cet achat.

Je me plonge dans ce roman, qui a obtenu le prix Maison de la Presse l’année de sa sortie, et surprise…Malgré la couverture pimpante, l’ambiance du roman est beaucoup moins gaie.

Nous faisons la connaissance de la famille Cortès : Joséphine qui s’est oubliée au profit de sa famille, le mari Antoine, égocentrique, prétentieux et qui ne va jamais au bout des choses, Zoé, la cadette un peu perdue dans tout ça, la fille aînée, Hortense, en crise d’adolescence qui idolâtre son père et sa tante.

Parlons-en de cette tante! Iris, magnifique et magnifiquement mariée mais tellement malheureuse. Pauvre fille qui aime plus son statut que son mari et son fils.

Joséphine a tout de la bonne fille : elle subvient au besoin de la famille depuis le chômage de son mari. Agrégée d’histoire, négligée et écrasée par sa mère et sa sœur, elle fait ce qu’elle peut pour assurer l’unité de la famille. Antoine en pleine crise de la quarantaine, la trompe allègrement et vit de chimères professionnelles. Sa sœur la domine ainsi que sa mère, qui ne jure que par la parfaite Iris. Cette mère qui a fait un mariage d’argent et qui méprise son mari.

Tout bascule quand Antoine décide de divorcer et décolle pour le Kenya dans le but d’élever des crocodiles pour faire fortune. Il emporte dans ses bagages la coiffeuse et laisse une surprise à Jo : des dettes à rembourser.

Prise à la gorge et sous les réflexions blessantes de sa mère, elle accepte un deuxième travail (en secret) en tant que traductrice pour son beau-frère.

Pendant ce temps, Iris, qui ne vit que dans le paraître, annonce à son petit univers mondain son intention d’écrire un livre, pour ne pas perdre la face. Prise à son propre piège, elle achète sa sœur pour qu’elle lui écrive ce fameux livre. Ainsi né « une si humble reine » , un roman médiéval qui va s’avérer être un best-seller et une renaissance pour Jo.

Ok, vu comme ça, ça paraît compliqué et ça l’est. C’est un peu lourd à assimiler et j’ai interrompu ma lecture quelques temps. Ce roman reste enrichissant et il faut persévérer.

On assiste à un défilé de vies malheureuses où tout le monde est prisonnier, chacun à sa façon. C’est une peinture très réaliste de l’humanité avec ses défauts. Katherine Pancol dépeint les portraits de ses personnages avec justesse et sans jugement : avec des qualités comme des faiblesses. Cela peut paraître un peu caricatural par moment mais ce n’est qu’un reflet de la réalité.

On rit, on pleure, on est en colère, ému et heureux : on vit cette histoire.

J’applaudis le travail titanesque de l’auteure qui a écrit ce livre et également le livre d’Iris/ Joséphine. Bravo madame!

Ce livre a été adapté en 2014 à l’écran par Cécile Télerman. Même s’il est forcément moins bien que l’œuvre originale, ce film dispose d’un casting de choix : Julie Depardieu, Emmanuelle Béart et Patrick Bruel, entre autres.

Si vous n’êtes pas prêt à affronter un tableau complexe de destins entremêlés, passez votre chemin. Sinon, pour les autres, laissez-vous hypnotiser par le regard jaune des crocodiles parisiens.

Pour vous procurer le livre :

livre de poche

Pour suivre l’actualité de Katherine Pancol,

Katherine Pancol

Axelle GEORGES.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s