L’Objet de mon affection de Louis Lucas

9782414031375

L’objet de mon affection de Louis Lucas.

Le pitch (ou pas):

« La vie est un parcours semé d’embûches, un chemin de croix qu’il est préférable d’emprunter à deux. Certains attendent l’amour pour se lancer, d’autres ne le font pas, par peur de la solitude, par résignation ou parfois parce que le destin en a décidé autrement. »

Suivez les pérégrinations de Léo, jeune trentenaire qui se cherche encore…En prenant le train en direction de Paris pour rejoindre son amante, Léo se perd dans ses pensées, le sens de la vie, de sa vie. Son petit plaisir au cours de ses voyages réguliers est de choisir une personne aléatoirement et d’imaginer sa vie; elle devient alors l’Objet de son affection. Quel mystère peut se cacher derrière tel ou tel visage ou telle ou telle allure? Au hasard d’un arrêt du TGV, son regard tombe sur celui d’Olivia… »Léo n’avait pas perdu une seule miette de la scène et guettait la direction qu’allait prendre la jeune femme. Il la distinguait à peine mais sa voix, légèrement grave et assurée l’intriguait. Cette personne pourrait devenir l’objet de son affection durant le trajet ». (page 15).

Mon avis:

Ce récit écrit par un jeune auteur de la région est un petit bijou!! Enfin, un joli livre: une écriture légère mais travaillée. C’est un vrai plaisir à lire : un vocabulaire riche et varié, de nombreuses références culturelles (mon chouchou: LESTAT d’Anne RICE y est cité) sans aucune lourdeur. Louis Lucas met à l’honneur notre jolie langue française avec de nombreuses références littéraires et musicales « Leo songea à Kurt Cobain et aux paroles d’Aneurysm dans lesquelles l’ange grunge maudissait l’effet que sa Love lui procurait. « I love you so much that makes me sick «  ». (Page 62).

Tout en passion et en douceur, ce roman vous régalera par cette sympathique histoire d’amour et certains constats. Loin de donner des leçons, il nous propose une vision de la vie entre rêve, désillusion et questionnement.

Comme une critique de notre société actuelle, vivez avec Léo les difficultés des relations humaines avec une surprise à la fin.

Après cette lecture, je me suis sentie si nostalgique et cependant, si pleine d’espoir.

Et, honnêtement, on a tous déjà imaginé ou jaugé la vie d’une personne en fonction de ses vêtements ou de son attitude? On ne me jette pas la pierre, merci.

Et, surtout merci Louis Lucas pour ce délicieux moment de réflexion.

Entre poésie et onirisme, pourquoi ne pas être le prochain Objet d’affection de Louis Lucas?

Axelle Georges.

Pour vous procurer le livre, suivez le lien:

http://www.édilivre.com

Facebook:

LOUIS LUCAS

2 réflexions sur “L’Objet de mon affection de Louis Lucas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s